Christopher Dresser
(1834-1904)

Christopher Dresser (1834-1904)

Christopher Dresser, né le 4 juillet 1834 à Glasgow Écosse – mort le 24 novembre 1904 à Mulhouse, Alsace, France, est, avec William Morris, un des designers britanniques les plus importants de l’époque victorienne. Ses créations couvrent une grande partie des arts décoratifs: tapisserie, textile, mobilier, objets en métal, verre, bois, papiers peints, céramiques.
Contrairement à la mode de l’époque, puis au crédo de l’Art nouveau, Dresser créait des objets fonctionnels dont la nouveauté de forme et l’utilité, et non pas la complexité des ornementations, constituaient la réussite esthétique, ce qui l’a amené à rejeter les motifs décoratifs superflus. Cette tendance à l’épure est notamment très visible dans ses objets en métal et ses créations en verre et métal. C’est certainement cette approche « utilitariste », cette recherche de l’épure dans la forme, qui l’ont amené à accepter et rechercher la production industrielle de ses créations en collaboration avec au moins une trentaine de firmes britanniques (notamment les sociétés Elkington & Company, the Old Hall Earthenware Company, the Coalbrookdale Company, J.W.& C. Ward, Hukin & Heath, William Ault’s, Benham and Froud, William Couper, Heath & Middleton, WW. Harrison & Co, Deakin & Moore…), ce qui l’oppose à William Morris et aux membres du Mouvement des Arts et Artisanats (Arts & Crafts Movement) ainsi qu’aux tenants du Mouvement esthétique (Aesthetic Movement) qui considéraient qu’esthétique et industrialisation s’opposaient.

ALB-dresser-1.jpg
APF1453-1.jpg