Paul Follot
(1877-1941)

Paul Follot (1877-1941)

Ébéniste et décorateur français, Paul Follot est un créateur dont les œuvres de style 1925 restent marquées par l’Art nouveau. Élève de Grasset, il garde de l’enseignement de son maître un goût pour les motifs et les sculptures dans le bois. Ces motifs stylisés, corbeilles de fleurs ou de fruits, exécutés généralement par Laurent Malclès, sont sculptés dans le bois massif. Pourtant, les formes de ses meubles se distinguent de celles de la période précédente : ses sièges, par exemple, s’apparentant plutôt à ceux des styles Louis XVI ou Empire (dossier médaillon, pieds sabres). Comme beaucoup de ses contemporains, il affectionne les matériaux rares, les incrustations de filets contrastés, l’utilisation de frises de bronze doré, toutes choses en opposition avec l’idéal de l’Art nouveau. Follot n’est pas uniquement un fabricant de meubles, mais aussi un théoricien (il fut professeur du cours supérieur d’art décoratif à la Ville de Paris) : il donne des dessins d’ensembles complets et fait exécuter par différents techniciens les tissus, les tapis, les céramiques. Son goût pour les œuvres luxueuses ne l’empêche pas de se tourner aussi vers le mobilier de série en prenant, à partir de 1923, la direction de l’atelier d’art du Bon Marché, Pomone.

Paul-en-1927-portrait-Boivi.jpg
APF1480-1.jpg